• Alexis Claisse

La bio-inspiration au service du développement des territoires. Premier extrait.

Bonjour a toutes et tous,


A l occasion de mon déplacement à Paris pour le salon Biomim expo, je vous partage le premier paragraphe introductif de mon article publié cet été dans le Guide permanent du développeur économique, réf. CL02 (Territorial Éditions) Dirigé par : DIDIER TCHERKACHINE et Franck Dupessey

https://boutique.territorial.fr/pack-guide-dev-economique-p-option.html


***


La nature aurait-elle des choses à nous apprendre pour le développement de nos territoires ? Développeur économique territorial pendant plus de 25 ans, j’avais très régulièrement à la bouche, comme mes collègues, des mots bio-inspirés tels qu’écosystèmes, pépinières, chasse en meute, gazelles, vitalité, symbiose, coopération… À chaque fois que j’arrivais sur une nouvelle mission dans un nouveau territoire, je commençais par observer, par rencontrer chaque acteur. Pour comprendre leurs enjeux, leurs contraintes, leurs aspirations et ce qui était susceptible de les mettre en mouvement collectivement. Ma méthode ? « Analyser pour comprendre, comprendre pour agir. » J’ai découvert récemment que celle-ci était celle d’un naturaliste. Il donne toujours priorité à l’observation et à l’expérience du terrain. J’ai ensuite fini par comprendre que de nombreuses réponses à mes questions se trouvaient dans la nature. En 2016, j’ai mis mes intuitions en pratique en cocréant un événement qui a permis d’instaurer un dialogue entre sciences de la nature et problématiques des dirigeant(e)s. C’est ainsi qu’est né « l’Émerveillement matinal ». Dans une rencontre à 8 heures du matin, j’ai expérimenté la force de la bio-inspiration. La présence en nombre des participants au petit matin et leurs retours pendant ces quatre années ont été unanimes : « Nous repartons pleins d’énergie et de nouvelles idées pour nos missions professionnelles. » De ces intuitions et ces expériences est né cet article. Aujourd’hui, mon intention est de faire comme les abeilles, vous donner à goûter un peu de nectar de la bio- inspiration pour vous permettre de gagner du temps : - par les définitions des concepts, précis et clairs (partie I) ; - en expérimentant vous-même la bio-inspiration par trois récits résumés d’intervention de scientifiques (partie 2) ; - et vous donner enfin envie de voler de vos propres ailes, en vous transférant une méthode pour faire de la bio-inspiration, (partie 3) fruit de cinq années d’expérience ! Le vivant est l’aboutissement de 4 millions d’années de fonctionnement et d’adaptation ayant permis sa résilience. Et si nous demandions à la nature des réponses aux défis actuels de nos organisations et de nos territoires ? Bonne lecture !

Suite à suivre le mois prochain.

#bioinspiration #ajcmaintenant


56 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout